• English
  • Français
 

Le Centre CLARK et le Projet Tiohtià:ke de l’Aboriginal Curatorial Collective/Collectif des Commissaires Autochtones (ACC/CCA) sont heureux de s’associer afin d’accueillir l’artiste Meky Ottawa pour une résidence dans l’espace d’atelier individuel du Centre. Le Projet Tiohtià:ke est rendu possible grâce au financement du programme Nouveau Chapitre du Conseil des arts du Canada. Meky Ottawa présentera son travail en cours à l'atelier résidence du Centre le 13 mars prochain.  

 

BIO /

Meky Ottawa est une Atikamekw de Manawan. Artiste multidisciplinaire autodidacte basée à Tio'tia:ke (Montréal), elle utilise la vidéo, l’illustration et l’installation comme médiums. Dans ses temps libres, elle s’adonne notamment au karaoké. Elle a été illustratrice pour Meshmag, Spirale et pour plusieurs numéros de WIOT Magazine (Working it out together). Elle a également contribué à certaines productions cinématographiques de Rezolution Pictures telles que Rumble the Indians Who Rocked the World (2017). Elle a exposé à Mashteuiatsh, à Nantes et à Montréal, dont au Musée des beaux-arts de Montréal dans le cadre de l’exposition collective Elles Autochtones (2017). Ses films d’animation ont été présentés au Canada (à Toronto, dans les montagnes de l’Ouest Canadien et tout récemment, dans le cadre d’une soirée de projections dédiée aux femmes autochtones et commissariée par Catherine Boivin au Centre CLARK) et internationalement (à New York, Santiago au Chili, Paris , Sao Paulo, Marseille et Guadalajara au Mexique). 

 

DÉMARCHE D'ARTISTE /

Mes œuvres ne laissent qu’entrevoir une parcelle de mon imagination puisqu’il est évidemment impossible d’en reproduire la totalité. Complètement personnelle, je me sers de cette source d'inspiration ainsi que de mon héritage atikamekw, de ma perspective féministe et de mon quotidien urbain pour créer des œuvres souvent engagées et parfois politiques. En utilisant la ligne, les couleurs et les symboles, je compose des images statiques ou animées afin de communiquer ce que je trouve beau, drôle ou sensible. À d’autres moments, j’aime créer spontanément sans trop réfléchir au sujet, en privilégiant une vision plus formelle. Il est important pour moi de demeurer polyvalente dans l’exploration de différentes approches stylistiques et d’exploiter des médiums diversifiés. Facilement ennuyée lorsque je reste longtemps au même endroit, ce renouvellement m’est essentiel. Il me motive à collaborer avec d’autres artistes, ce qui repousse les limites de ma pratique et me sort de ma zone de confort. 

Créer est un processus introspectif qui me permet de mieux me connaître, mais aussi de révéler une partie de mon héritage culturel. Je considère la création comme étant une réflexion de soi et des influences extérieures. Pour ma part, le fait d’être une artiste autochtone implique un activisme certain. Par l’entremise de ma pratique, je veux contribuer à générer et à diffuser une multiplicité d’identités autochtones. L’art me permet ainsi d’évoluer, de partager et de me découvrir chaque fois un peu plus.  

  • Meky Ottawa
Artiste autochtone en résidence

EN RÉSIDENCE /
4 JANVIER - 30 MARS 2019 

PRÉSENTATION D’ARTISTE /
MERCREDI 13 MARS, 17H30
(5445 DE GASPÉ, LOCAL 609)