• English
  • Français
 

Du geste proprement artistique cherche à se dégager ici une réflexion sur le processus même du travail qui l’anime. Il s’agirait de dévoiler la somme des interventions, l’intelligence de celles-ci, le rapport qu’elles entretiennent à leur finalité, mais de signaler aussi les gestes qui émergent inopinément et viennent se greffer aux autres en détournant parfois l’intention première de l’artiste et répondant par-là à l’adversité de la matière, à un certain nombre de propriétés resté inconnues, à un certain temps de réponse, à une modalité de cette réponse. La gestation du travail artistique pourrait dès lors tenir presque toute entière dans la temporalité même de ces gestes. C’est peut-être pourquoi Édouard Sautai privilégie dans l’installation une certaine mise en scène, et sait être attentif à la durée du processus même des choses qu’il montre en train de s’accomplir, au risque de les donner dans leur inachèvement. ll prédomine dans le travail de Sautai un intérêt soutenu pour la notion de paysage qui pour lui, reste toujours à inventer. À l’instar du castor dont, il apprécie le symbole mais aussi à l’image du voyageur, du nomade, il est question d’imager le temporaire, le possible et cela au profit d’un non-finito qui situe dans le bagage de l’artiste, l’œuvre qui nous arrivera bientôt. Il faut retenir des matériaux très divers qu’il utilise (boites de carton, caissons à fruits, assiettes et dans ce cas-ci: matières textiles auxquelles des ventilateurs donneront un volume), qu’ils détiennent souvent eux aussi la marque caractéristique du provisoire.

Né a Grenoble et résidant à Paris, Édouard Sautai possède le Diplôme National Supérieur d’expression plastique de l’école d’art du Havre et a poursuivi ses études à l’institut des Hautes Études de Paris en Arts Plastiques. Il compte de nombreuses expositions personnelles et collectives à Paris mais aussi à Lillebonne (Seine-Maritime) ainsi qu’à Montréal, au Quartier Éphémére.

Salle 1
  • ÉDOUARD SAUTAI
ARTISTE EN RÉSIDENCE

Artiste en résidence /
18 mars au 3 avril 1999

EXPOSITION /
1er AVRIL AU 9 MAI 1999