• English
  • Français
  • Photographie tirée des archives de la Johnson Publishing Company.  Gracieuseté de Theaster Gates.
    Photographie tirée des archives de la Johnson Publishing Company. Gracieuseté de Theaster Gates.
 

COMMISSAIRE INVITÉE : DAISY DESROSIERS

Examinant l’héritage de l’imagerie noire et la création de moments culturels à travers diverses plateformes visuelles, The Banner Waves Calmly (La bannière flotte tranquillement) est une interprétation de la relation continue de Theaster Gates avec l'archive comme matériel et du sens de sa production. La pratique de l'artiste  rend compte de la nécessité de récupérer et cultiver le matériel d’archive. Par l'entremise de décisions créatives quant à leur utilisation, la pratique de l’artiste communique la formation des grands récits et affrontements systémiques menaçant la survie de ces archives. Suite à l’invitation commissariale du Centre CLARK et  d'échanges avec l’artiste, ce projet de la commissaire invitée Daisy Desrosiers aborde la nomenclature des images et met en cause la notion de visibilité. Dans la lignée du processus de l’artiste, qui provoque le statut de ce qui est rendu visible, tangible et reconnu, cette production visuelle est fondée sur la conviction que les images sont résilientes de par leur capacité à (dé)couvrir de nouvelles perspectives tout en les documentant. Poursuivant une investigation continue sur la performativité du matériel — provenant notamment de publicités, de collections et d’archives — et sur sa manifestation dans le quotidien, The Banner Waves Calmly s'intéresse aux politiques de représentation et  aux constructions raciales inscrites dans la culture visuelle et populaire.

- Daisy Desrosiers (traduit par Simon M. Benedict)

THEASTER GATES
Sculpteur et urbaniste de formation, Gates, à travers sa pratique, examine et vise à combler le fossé entre l’art et la société en mettant en place des plateformes culturelles afin d’initier des changements sociaux, politiques, architecturaux et urbains. L’une des initiatives de l’artiste, Dorchester Projects, qui était à l’origine un projet artistique dans le South Side de Chicago, lui a permis de déclencher sa réflexion continue sur les notions de terre et de propriété, ainsi que diverses trajectoires formelles d’engagement artistique. Récemment, son travail a fait l’objet d’expositions individuelles au Kunstmuseum Basel, au Sprengel Museum, à Hanovre, ainsi qu’à la Fondazione Prada, à Milan. En 2018, il a reçu le Nasher Prize pour la sculpture, ainsi que le J.C. Nichols Prize pour les visionnaires en urbanisme, octroyé par le Urban Land Institute.

DAISY DESROSIERS (commissaire)
Historienne de l’art interdisciplinaire avec un parcours en commissariat indépendant, la recherche de Daisy Desrosiers s’oriente actuellement autour des enjeux culturels, postcoloniaux et matériaux de l’utilisation du sucre en art contemporain. Elle est la première directrice des programmes du Lunder Institute for American Art au Colby College (Waterville, Maine, É.-U.). De 2012 à 2017, Desrosiers fut directrice de Battat Contemporary (Montréal, Canada). En 2018, elle fut la première récipiendaire de la bourse en commissariat Nicholas Fox Weber, affiliée au Glucksman Museum (Cork, Irlande) et chercheuse commissariat à Art in General (Brooklyn, NY), en partenariat avec le Centre CLARK (Montréal, Canada).

Salle 1
  • Theaster Gates
  • Commissaire: Daisy Desrosiers
THE BANNER WAVES CALMLY

EXPOSITION /
10 JANVIER AU 16 FÉVRIER, 2019

VERNISSAGE /
JEUDI 10 JANVIER, 20H

PRÉSENTATION DE COMMISSAIRE /
SAMEDI 12 JANVIER, 15H