• English
  • Français
 

Conscient des méthodologies développées par l’Art Conceptuel et la Critique Institutionnelle, l’artiste japonais Yuki Higashino, à travers sa pratique artistique, analyse, démonte et transforme des éléments venant de l’histoire et de la culture populaire. Sa pratique rejette le sérieux, le considérant réactionnaire, et préfère célébrer le potentiel et les complexités du superficiel, du transitoire et du ridicule.

Il traite de sujets souvent marginalisés dans la culture des arts visuels tels que des faits divers ou une chanson pop pour exprimer la condition socio-économique des professionnels de la culture ou l’état de la politique de droite en Europe. Le travail de Yuki Higashino utilise délibérément des moyens de production économiques de telle sorte que la photographie, le texte et le son sont souvent réduits au point d’être tout juste conformes aux exigences d’un contexte d’exposition.

 

Conscient des méthodologies développées par l’Art Conceptuel et la Critique Institutionnelle, l’artiste japonais Yuki Higashino, à travers sa pratique artistique, analyse, démonte et transforme des éléments venant de l’histoire et de la culture populaire. Sa pratique rejette le sérieux, le considérant réactionnaire, et préfère célébrer le potentiel et les complexités du superficiel, du transitoire et du ridicule.

Il traite de sujets souvent marginalisés dans la culture des arts visuels tels que des faits divers ou une chanson pop pour exprimer la condition socio-économique des professionnels de la culture ou l’état de la politique de droite en Europe. Le travail de Yuki Higashino utilise délibérément des moyens de production économiques de telle sorte que la photographie, le texte et le son sont souvent réduits au point d’être tout juste conformes aux exigences d’un contexte d’exposition.

En collaboration avec la Fonderie Darling (dans le cadre de la résidence internationale du CAC)

Salle 1
  • YUKI HIGASHINO
Conforme aux exigences d’un contexte d’exposition

EXPOSITION /
5 MAI AU 11 JUIN, 2011