• English
  • Français
  • SOPHIE JODOIN | DE PEINE ET DE MISÈRE
    SOPHIE JODOIN | DE PEINE ET DE MISÈRE
 

Évoquant des souvenirs troubles, tantôt nostalgiques, parfois marqués de difficultés réprimées, les figures d'enfants que dessine Sophie Jodoin font appel à la mémoire, mais aussi à l'imagination qui entre en jeu lorsqu'il s'agit de reconstruire notre passé. Depuis trois ans, l'artiste a réintégré le collage comme étape préliminaire, nécessaire à la création de ses dessins. Ces collages, construits ici à partir de photos de famille, agissent comme une forme d'écriture qui permet de faire éclater la narration et d'évacuer toute forme de censure.

Le travail avec le corps humain, toujours très présent dans les œuvres de Sophie Jodoin, ne vise cependant pas la représentation ou l'illustration d'individus en particulier. En se détournant de la notion de portrait, ses dessins évitent la reconnaissance spécifique et projettent des figures anonymes, dont l'instabilité appelle un regard empathique. Si l'artiste cible l'enfance comme moment décisif, c'est également en ce qu'il porte « le monde du possible et de l'impossible ». Cette charge, lourde de sens, s'apparente aux songes ou au déjà-vu, comme espaces ambigus, où la rencontre des faits et des souvenirs s'amalgame en des scénarios parfois des plus inquiétants. 

On notera que dans le cadre de cette exposition à CLARK, les collages au moyen desquels travaille l'artiste en vue de ses dessins seront présentés dans un livre conçu pour l'occasion, lequel comprendra des poèmes composés par Louise Marois. Comme élément actif au sein de l'exposition, ce document est surplombé d'un miroir ancien qui permet non seulement un renversement de perspective sur la salle, mais également un rappel du difficile rapport que peut générer le regard que l'on porte sur notre propre reflet.

Aseman Sabet

Le travail de Sophie Jodoin se concentre principalement sur la représentation de la figure humaine par le biais du dessin, peinture et photographie. La direction de son travail a considérablement changé au cours des dernières années. Cette approche est de plus en plus synthétique et des décisions nettes ont été prises, conceptuellement et matériellement parlant.

Salle 1
  • SOPHIE JODOIN
DE PEINE ET DE MISÈRE

EXPOSITION /
14 OCTOBRE AU 20 NOVEMBRE, 2010