• English
  • Français
  • CATHERINE BODMER | DUO
    CATHERINE BODMER | DUO
 

Les matériaux qui font l'objet des photographies de Catherine Bodmer sont des espaces à fonction indéfinie ou précaire. Le caractère ambivalent propre à ces lieux dénudés, qu'il s'agisse de lacs gelés, de terrains vagues ou de parterres routiers, relève de leur potentiel à se modifier à travers le temps et selon les différentes manières de les occuper. La notion de transformation, centrale à la pratique de l'artiste, est réfléchie par les dédoublements et altérations des photographies qui, dans leurs structures comme dans leurs moindres détails, appellent une observation active. 

Contrairement à ce que peut laisser présager un premier regard sur les diptyques, ces derniers ne présentent jamais de symétrie parfaite. Si certains effets de miroir sont déjà présents dans les espaces photographiés, le travail numérique de démontage et remontage des paysages, des personnages, des architectures et des objets met l'accent sur la duplication, mais en insérant des décalages qui rompent la similitude et sèment un doute face à la plausibilité des lieux et situations représentés. 

Bien que certaines images puissent suggérer l'idée de fiction, d'un moment d'arrêt dans un récit en cours, elles évitent la narration. La série La bande de Moebius illustre ce parallèle à travers la mise en scène de personnages effectuant différents parcours, lesquels semblent parfois traverser les œuvres, passant d'une photographie à l'autre. Le mouvement qui en résulte peut alors offrir de nouvelles lectures, sans pour autant échapper à l'éternel retour à l'image donnée.

Aseman Sabet

La pratique artistique de Catherine Bodmer comprend des installations, des œuvres in-situ et des photographies. La notion de transformation est au cœur de sa recherche, ainsi que l'observation des aspects banals et ordinaires de l'existence. Dans ses installations et ses œuvres in-situ, elle s'intéresse surtout aux activités quotidiennes associées au nettoyage, celui du corps, celui de l'espace. Soulignant les valeurs ambivalentes de la propreté et de la pureté, elle questionne leurs effets sur l'arrangement de nos espaces physiques et mentaux, sur nos idéologies et utopies. Suite à une résidence à Mexico, Catherine Bodmer présentera à CLARK un nouveau corpus photographique.



Catherine Bodmer remercie le Conseil des arts du Canada, le Programme des studios et ateliers-résidences du Conseil des arts et des lettres du Québec, le Centre Sagamie et Photosynthèse 

L'artiste tient également à remercier Richard, Julie, Emma, Benoît, Marci, James, Annie, Anne, Marc, Susana, Pistola, Rafael, Christine, Pirmin et Maria-José pour leur participation et leur aide précieuse.

Salle 1
  • CATHERINE BODMER
DUO

EXPOSITION /
2 SEPTEMBRE AU 9 OCTOBRE, 2010