• English
  • Français
 

Selon les artistes Amy Lam et Jon McCurley, du duo d’art conceptuel Life of a Craphead, les effets passés et actuels du colonialisme occidental sur certaines parties du monde, autres que l’Amérique du Nord, sont insuffisamment examinés. En réponse à cette problématique, le duo s’engage à faire état des expériences et des représentations du colonialisme en Asie. Par le truchement de récits familiaux, d’anecdotes et de références populaires, Lam et McCurley font ressortir les dynamiques d’ « autrification » qui ont modelé l’histoire en s’intéressant aux évènements qui en sont exclus et aux mémoires altérées ou invisibilisées. Leur pratique aborde les multiples manifestations du racisme et du sexisme enchevêtrées dans le système colonial, de façon à montrer la persistance qui le caractérise et à délier les traumatismes qui le jalonnent. L’humour apparait en filigrane dans leur travail qui, rarement risible, mais toujours incisif, s’infiltre dans le matériau historique pour en transformer la substance. Leurs interventions critiques problématisent les relations de pouvoir qui l’organisent et instrumentalisent les stéréotypes qui le sous-tendent. Ainsi mis en évidence, ces relations de pouvoir et ces stéréotypes participent à une réécriture politique de l’histoire.

Dans la galerie se déploient la généalogie de McCurley et la violence qui l’a marquée. Trois pièces complémentaires — les deux documents Wikipédia et la paire de photographies d’une représentation de la Pagode au pilier unique — réfèrent à Phạm Thận Duật (1825-1885), un ancêtre de l’artiste qui a pris part à la résistance anticoloniale au Vietnam. Son implication dans la résistance était jusqu’à tout récemment absente des récits historiques, qui le reconnaissaient à tort comme un collaborateur des puissances françaises. Avec Find the U.S. Soldier That Killed Your Grandma, le duo présente sous une forme élargie de la bande dessinée ses recherches pour retrouver le soldat américain ayant assassiné la grand-mère de McCurley, Phạm Thị Sinh, pendant la Guerre du Vietnam. La discrimination envers les femmes asiatiques s’exprime également dans les autres pièces exposées, alors que les œuvres de l’écrivain britannique Graham Greene et du peintre canadien Chris Cran sont tronquées et sectionnées pour souligner l’oppression qu’elles reconduisent. Alliant le plafond de verre à celui de bambou, Ceilings with Clowns évoque quant à elle les barrières rencontrées par les femmes asiatiques sur le plan professionnel. L’installation inclut nouvellement des clowns, en réaction aux commentaires d’un comité de sélection composé exclusivement de personnes blanches mentionnant que la sculpture initiale n’était pas « si » drôle.

Life of a Craphead parle du tragique et de l’indicible en employant le sarcasme et la satire, aussi subtils soient-ils. Il en résulte un constat aiguisé sur le colonialisme, où les jeux de pouvoir qui façonnent notre rapport à l’autre sont retournés sur eux-mêmes.

 

- Maude Johnson

 

 

Life of a Craphead est une collaboration entre Amy Lam et Jon McCurley dont le travail allie performance, film et commissariat. Son nom rend hommage à la blague d’ouverture du tout premier numéro comique exécuté par le duo d’artistes en 2006. Parmi les autres projets réalisés par Lam et McCurley figurent King Edward VII Statue Floating Down the Don River (2017), une performance d’un mois durant lequel la réplique d’une statue coloniale était balancée dans une rivière de Toronto chaque semaine et The Life of a Craphead Fifty Year Retrospective, 2006-2056 (Art Gallery of Ontario, Toronto, 2013), une rétrospective fictive de la carrière qu’ils ne réaliseront jamais. Leur premier long métrage, Bugs (2016), a été projeté au Canada et aux États-Unis. Life of a Craphead a également organisé et animé le spectacle de performance artistique et la diffusion en ligne Doored entre 2012 et 2017. Lam et McCurley ont été sélectionnés pour le Sobey Art Award 2018 et ils sont les premiers récipiendaires de la résidence du Sobey Art Award à la Delfina Foundation, à Londres, au Royaume-Uni. Amy est chinoise et Jon est vietnamien irlandais. Ils vivent et travaillent à Toronto.

Salle 1
  • Life of a Craphead
ENTERTAINING EVERY SECOND

EXPOSITION /
28 FÉVRIER AU 6 AVRIL 2019

VERNISSAGE /
JEUDI 28 FÉVRIER, 20H

PRÉSENTATION D'ARTISTE /
SAMEDI, 2 MARS, 15H