• English
  • Français
 

C’est à un univers familier mais étrange qu’en appelle Anne-Marie Sirois lorsqu’elle fabrique ses objets composites et plutôt humoristiques. Un univers où les choses, bien qu’elles nous soient connues, sont pourtant irréductibles à la fonction à laquelle elles sont habituellement destinées. Dignes héritiers du surréalisme, les fers à repasser qui sont donnés à voir ici, témoignent de multiples détournements et retournements qui traduisent un rapprochement des choses que Paul Éluard considère comme la mission de la poésie: réunir systématiquement ce qui semblait à tout jamais séparé. Le plus souvent dualistes, ces objets misent sur un rapport d’opposition qui donne encore à penser à la célèbre rencontre du parapluie et de la machine à coudre sur la table de dissection et qui tire profit du plus grand écart entre leurs formes et leurs matérialités respectives. Transformés en personnages, ou libérant sous forme de rébus, la métaphore d’un objet, ces sculptures révèlent suite à leur frivole reconstitution, un animisme vagabond. Rien ne semble ici retiré, mais procède plutôt d’ajouts au volume, toujours le même, du fer à repasser, laissant croire à ses multiples incarnations comme à un procès fait à la représentation du point de vue restreint de la nature morte et d’un certain minimalisme. C’est avec simplicité, immédiateté et sans fioritures que ce corpus d’œuvres se présente. Il témoigne d’une grande justesse qui sait déverser un peu de gratuité dans une économie des formes issues d’un quotidien qui manquerait parfois de relief si l’artiste n’y intervenait pas.
 

Anne-Marie Sirois vit et travaille à Moncton au Nouveau-Brunswick. Elle a obtenu de l’université de Moncton un diplôme en arts visuels et a fait divers stages et ateliers de formation en dessin animé, domaine dans lequel elle œuvre activement. Cette artiste compte plusieurs expositions personnelles et collectives à Moncton et Edmundston et nous a fait connaître quelques-uns de ses Objets en fer lors d’une exposition de groupe à la galerie UQAM en 1997.

Salle 2
  • ANNE-MARIE SIROIS
OBJETS EN FER

EXPOSITION /
1er AVRIL AU 9 MAI 1999