• English
  • Français
  • ORPHIQUE
    ORPHIQUE
 

Collectif interdisciplinaire à tendance Fellinienne, MOBILE HOME s’inscrit à mi-chemin – et en bordure – du théâtre, de la performance, du cirque et de l’animation de rue. Leur projet se présente en un premier temps comme un photo-roman surréaliste et deuxièmement en une série d’interventions «live» lors de soirées en galerie et/ou dans le voisinage.

Essentiellement connu pour ses performances à caractère théâtral dans des environnements extérieurs, le collectif Mobile Home «sort de la rue» pour investir une «salle d’exposition» avec son projetOrphique. Procédant de l’art performatif, de la vidéo et de l’installation, cette exposition-événement hybride propose une incursion dans l’univers baroque et délirant de cette formation ayant vu le jour en 1999. En effet, Mobile Home présente, en concomitance avec trois soirées de performances (les 24, 30 et 31 mai à 20h), une installation «muséographique» comprenant une série de photographies d’archive, de la vidéo, des costumes et des accessoires-témoins retraçant, à la manière d’un «making of», le fil d’une intrigue dramatique créée et mise en forme par le groupe dans une série de romans-photos d’esprit gore et déliquescent. Dans ce qui devient un commentaire ludique sur les lieux officiels de l’art, Mobile Home aborde à travers cette installation les questions de représentation, de construction narrative et de création de mythes.

Digne des premières heures de gloire de John Waters et de son actrice fétiche Divine, Mobile Home affiche un penchant fatal pour le kitsch, le mauvais goût et l’humour cinglant. Cette formation s’appuie sur la culture populaire pour explorer les notions d’identité, de tabou et du pouvoir de la fiction. À la fois délicieuses et désirables et complètement inconvenantes et inacceptables, les scènes surréalistes peuplées de travestis, de bonnes fées et de créatures mi-humaines, mi-animales que nous livre le collectif dans les différentes manifestations de son travail, ont cet inéluctable effet de nous projeter dans un état d’inconfort situé entre le rire et l’indignation. 

debna

Mobile Home sur le Web : http://pages.infinit.net/mobileh/

Née de la rencontre de Lucas L. Jolly, Steeve Dumais et Gaëtan Desombre, la formation Mobile Home a vu le jour en 1999. Elle a fait partie de divers événements, parmi lesquels Paysage réinventé – Champ Libre, Utopia(organisé par Farine Orpheline) et le Festival de théâtre de rue de Shawinigan. Orphique est la première exposition solo du collectif à Montréal. Mobile Home remercie le Conseil des Arts du canada, la galerie Clark, Lucky Lamouffe, Pixi Pop et tous les collaborateurs qui ont travaillé sur ce projet.

Mobile Home a bénéficié du programme de résidence d’artistes du Centre Clark pour la réalisation du projet Orphique.

Salle 1
  • MOBILE HOME
ORPHIQUE

EXPOSITION /
15 MAI AU 28 JUIN 2003

PERFORMANCES /
SAMEDI 24 MAI, VENDREDI 30 & SAMEDI 31 MAI, 2003 20H