• English
  • Français
 

L’humanité est devenue assez étrangère à elle-même pour réussir à vivre sa propre destruction comme une jouissance esthétique de premier ordre. – Walter Benjamin

L’impact de l’accident opère une fascination chez KIT. En tant qu’enfants-joueurs, ils décortiquent un court moment de violence figurant dans l’installation Passive Restraint Systems. Ayant déjà traité des problèmes de sécurité aérienne à diverses reprises, ce collectif disséminé à travers la planète, s’installe et se sécurise ici, dans le siège d’un conducteur automobile à l’ère de l’Accès Haute-Vitesse. Que ce soit devant un écran de jeu vidéo ou sur les autoroutes d’asphalte ou de gigabits, la sécurité est un frein à l’ivresse de la vitesse. Le sac gonflable devient en l’espace d’une seconde, l’objet par lequel, le salut, le sursaut est possible.

Une seule seconde peut changer votre vie; cet instant est revu mille fois dans une projection vidéo où un sac gonflable « explose » au ralenti tel un poumon qui inspire. Une seule seconde échantillonnée en centièmes de secondes pour contempler la scène au ralenti : votre corps propulsé vers l’avant, la voiture frappant un objet solide, le sac gonflable se délivrant de sa cachette.

En Agencetourix contemporain, en fou du volant-violent, en détecteur de passage, KIT cristallise cette expérience limite où temps et espace s’entrechoquent. Il en résulte une esthétisation assumée de la violence pour non pas en extraire un discours pro-futuriste, mais pour susciter un doute vis-à-vis de la notion de progrès.

La confiance accordée à la technologie dépeint un portrait percutant de l’être humain comme cobaye possédé, happé, aveuglé par le tout sécuritaire, le plus propre, le plus rassurant et le sans failles. Fatal error, le bouclier salvateur chevaleresque n’est qu’une peau (skin), un revêtement, une apparence gonflable qui cache et qui retient son souffle. 

H. Ford

Collectif protéiforme et prolifique, KIT étend ses tentacules sur tous les continents depuis le début des années 90.

Kit remercie The British Council

Salle 2
  • KIT
PASSIVE RESTRAINT SYSTEMS

EXPOSITION /
18 JANVIER AU 25 FÉVRIER 2001