• English
  • Français
 

Depuis ses débuts, Daniel Olson a exploré plusieurs médiums qui confèrent à son travail un statut multidisciplinaire. Le plus souvent ses installations comportent des éléments audios et vidéos ou il peut s’agir d’objets interactifs lors de performances où le public est aussi invité à participer. Sa position critique se situe dans le jeu et dans l’humour. Loin de lui l’idée que ce serait une grosse perte pour le monde s’il en venait à ne plus faire d’art mais pour lui, c’est une façon de rester sain et en santé. À ce propos, il ne faudra pas manquer la performance de l’artiste lors du vernissage. 

Retour d’ivoire fait référence au titre d’un projet de publication non-réalisé et proposé par Duchamp lors d’une réunion surréaliste. Derrière ce titre se cache le jeu de mots suivant : « re:tour d’ivoire/retour d’y voir ». Cette nomination n’ayant pas été retenue dans l’histoire, l’artiste se la réapproprie ici, car elle impliquerait à la fois l’acte de voir physiquement avec des connotations qui concernaient, du moins antérieurement, le contexte ainsi que le statut social de l’intellectuel dans la société. 

Retour d’ivoire fait suite à une exposition ayant eu lieu à la Struts Gallery au Nouveau-Brunswick (1998) et s’intitulait Enquête privée. En fait, il s’agit d’une nouvelle version qui re-produit le bureau ainsi que tous les attributs d’un détective privé. Cette ré-installation constitue une caractéristique de la démarche artistique de Olson dans la mesure où celui-ci s’intéresse plus particulièrement à re-travailler, à re-créer et à re-grouper à nouveau des éléments ayant déjà servi puisque pour lui, les idées ont plusieurs vies. Il faut les remanier. Sa façon d’expérimenter est reliée à un intérêt à retracer les travaux des autres, à marcher dans leurs pas ou comme il le dit si bien à « porter les souliers d’un homme mort ».

Sonia Pelletier 

Daniel Olson est né à Los Angeles. Il vit et travaille actuellement à Toronto. Il a d’abord étudié en mathématique et en architecture avant d’entreprendre une carrière artistique. Ses œuvres ont été présentées à Belfast, Glasgow, Guelph, Halifax, Helsinki, Lethbridge, Montréal, Québec, Sackville, St.-Catharines, Tokyo, Toronto, Vancouver et également sur Internet. Il est également commissaire du groupe YYZ Artists’ Outlet de Toronto dans le cadre d’un échange dont le volet à Montréal se tiendra à Skol du 25 mars au 22 avril prochain. 

Daniel Olson remercie Marina Polosa, Alexander Irving, Christina Ritchie, Susie Major, le Conseil des Arts du Canada, le Conseil des Arts de l’Ontario, le Conseil des Arts de Toronto.

Salle 1
  • Daniel Olson
RETOUR D'IVOIRE

EXPOSITION /
2 MARS AU 8 AVRIL 2000

Performance au vernissage /
PRIVATE INVESTIGATION