• English
  • Français
 

JEAN-PIERRE AUBÉ, MATHIEU BEAUSÉJOUR, GWENAËL BÉLANGER, PATRICK BERNATCHEZ, SYLVIE COTTON, MICHEL DE BROUIN, GENNARO DE PASQUALE, CÉSAR SAËZ, BERNARD SCHÜTZE

Commissaire: NATHALIE DE BLOIS


Huit artistes montréalais sont invités à participer à la 11e Biennale d’arts visuels de Pancevo (Serbie-Monténégro), qui se teint du 29 mai au 15 juillet 2004. CLARK est heureux de s’associer en tant que partenaire à cet événement qui accueille plus d’une soixantaine d’artistes de plus de 15 pays.


Les artistes montréalais : Jean-Pierre Aubé, Mathieu Beauséjour, Gwenaël Bélanger, Patrick Bernatchez, Sylvie Cotton, Michel De Broin, Gennaro De Pasquale et César Saëz. Le théoricien et critique d'art, Bernard Schütze fait également parti de la délégation montréalaise à cet événement. Commissaire du volet montréalais : Nathalie de Blois.

Le titre Valeurs propose avant tout de se pencher sur la notion de la valeur intrinsèque des choses, leur aspect sensible et, parfois, non mesurable, qui est selon une définition «une des catégories fondamentales de l'être». Il me semble important de s'interroger sur cette question au plan philosophique, au plan de l'économie locale et mondiale, et aussi, au plan de l'évaluation de l'art contemporain et de ses capacités à nous éclairer sur nos valeurs universelles.

Dans les dix dernières années, l'Ex-Yougoslavie, et la Serbie en particulier, ont connu une crise sans précédent, à savoir une guerre marquée par une purification ethnique, une dictature politique, une escalade du nationalisme et de l'extrémisme religieux, de nombreux assassinats politiques, un exode de la population, une corruption, une inflation galopante, un embargo international, des bombardements par l'OTAN, et un statu-quo quant au nom et aux frontières actuelles du pays. Ce chaos général a affecté tous les segments de la société, y compris le milieu culturel et artistique, provoquant ainsi une dégradation de toutes les valeurs morales, intellectuelles et économiques.

Dans ces conditions, la scène artistique en Serbie est restée longtemps isolée, désorganisée et divisée entre les conservateurs, proches des cercles nationalistes, et ceux qui souhaitaient une ouverture.

Dans cette optique, il nous paraît important de s'interroger sur la notion de valeurs dans la Serbie actuelle. Évidemment, cette question se pose au-delà des frontières du pays car elle est beaucoup plus complexe et plus délicate que toute conception de la «nation» ou du «nationalisme» et dépasse la problématique d'une crise régionale. Elle concerne aussi bien les êtres que les choses, les qualités matérielles aussi bien que les idéaux.

Les problèmes du monde contemporain tels que le terrorisme, la pollution, la misère, la surpopulation, ou la suraccumulation des objets de consommation justifient à eux seuls une interrogation sur nos valeurs fondamentales et universelles.

Extrait du texte d'introduction de Igor Antic, commissaire général de l'édition 2004 de la Biennale

Jean-Pierre Aubé est né en 1969 à Kapuskasing (Ontario). Il vit et travaille à Montréal. Depuis 1998, il a présenté son travail dans le cadre d’expositions, de festivals multimédias et de colloques au Canada, en France, en Finlande, en Angleterre et en Allemange. En 2003, il a bénéficié du programme d’artistes en résidence de la Fondation finlandaise de résidences d’artistes (Espoo), suivi d’un séjour au Centre d’art Passerelle (Brest, France) en 2004.

Mathieu Beauséjour est né en 1970 à Montréal où il vit et travaille. Son œuvre à caractère interventionniste Survival Virus de Survie (1991-1999) a été présentée dans divers lieux au Québec, au Canada et en France. Depuis 1999, il travaille au projet Internationale Virologie Numismatique, qui s’est manifesté notamment au Centre des arts actuels Skol (Montréal, 2001)

Gwenaël Bélanger est né en 1975 à Rimouski. Il vit et travaille à Montréal. Depuis 2000, il a présenté son travail en solo à plusieurs occasions au Québec : Engramme (Québec, 2002), Centre des arts actuels Skol (Montréal, 2002), Centre artistique Caravansérail (Rimouski, 2003) et Graff (Montréal, 2004). Il a aussi participé à maintes expositions collectives. En 2003, le prix du public/Mention spéciale du jury de La Triennale de la relève québécoise en art, L'art qui fait boum! (Montréal) lui était décerné.

Patrick Bernatchez est né en 1972 à Montréal où il vit et travaille. Depuis 2000, il a présenté son travail à plusieurs occasions au Québec : à L’Écart, centre de diffusion de Rouyn-Noranda (2000), au Centre d’art et de diffusion CLARK (Montréal, 2002), à la Galerie B-312 (Montréal, 2004), à l’Espace Virtuel (Chicoutimi, 2004) et au Centre d’art de Matane (2004). En 2003, il a participé à la 2e Manifestation internationale d’art de Québec (commissaire : Bernard Lamarche).

Né en 1969 à Bisceglie (Italie), Gennaro De Pasquale vit et travaille à Montréal. Il compte à son actif plusieurs expositions individuelles et collectives au Québec, en France, en Allemagne, en Espagne et en Thaïlande. Parmi celles-ci, mentionnons Post-Audio Esthetic, une installation-événement multidisciplinaire présentée au Centre d’art et de diffusion CLARK (Montréal, 2000) dont il est le coconcepteur, qui rassemblait plus d’une vingtaine d’intervenants appartenant aux domaines de la musique électronique et des arts visuels. En 2003, sa série vidéo Currently Active Camera était présentée dans le cadre des festivals IN-OUT à Prague (République Tchèque) et StandArt à Madrid (Espagne).

Sylvie Cotton est née à Montréal en 1962. Elle vit et travaille à Montréal. Artiste interdisciplinaire, elle a présenté, depuis 1997, des performances et des expositions au Québec, aux États-Unis, en Finlande, en Estonie, en Espagne et au Japon. Son approche est axée sur la notion de rencontre avec l’autre, comme actant ou comme témoin, dans un climat tantôt « cru », tantôt poétique, tantôt drôle. Lorsqu’il est question de créer des situations, Sylvie Cotton a recours à deux types d’action : des performances à caractère intime et autoréférentielles (série Mon corps mon atelier / My Body My Studio); ou des actions à teneur sociale interpellant directement des individus ou des groupes d’individus. Son travail est présenté dans des galeries et des festivals mais se déploie aussi « hors les murs » et à l’occasion, de manière totalement autonome. Sylvie Cotton est aussi auteure et commissaire. Elle a organisé des événements, dirigé des publications et a été membre de nombreux organismes artistiques.

Michel de Broin est né en 1970. Il vit et travaille à Montréal. Entre autres lieux, il a exposé au Museum of Canadian Contemporary Art (Toronto, 2003), à la Galerie Pierre-François Ouellette (Montréal, 2003), à la Villa Merkel (Esslingen, Allemagne, 2002). Il a bénéficié, à l’hiver 2004, du programme d’artistes en résidence du Centre culturel La Villa Arson (Nice)

César Saëz est né en 1958 à Tucuman (Argentine). Il vit et travaille à Montréal. Saëz réalisé plusieurs interventions dans des espaces publics et présenté son travail vidéo au Canada, en Argentine, au Mexique, en Allemagne, en France, en Haïti et en Finlande. Il a réalisé des interventions, entre autres lieux, dans les bassins du Louvre (France, 1999) et sur des panneaux publicitaires du centre-ville de Hambourg (Allemagne, 2001), et présenté sa vidéo The Audience au festival de performance EXIT à Helsinki (Finlande, 2001).


Auteur et conférencier
Bernard Schütze
Bernard Schütze est théoricien, critique d'art et traducteur. Il s'intéresse aux nouveaux médias et à leur contexte culturel, et à l'esthétique en art électronique (FCMM, SAT, CIAC). Il a traduit des Ïuvres de Jean Baudrillard, Heiner Müller, Félix Guattari et Gilles Deleuze en anglais. En tant que critique, il collabore notamment aux revues Inter, Parachute et Remix

Commissaire du volet montréalais
Nathalie De Blois
Commissaire indépendante, Nathalie de Blois a réalisé, depuis 1997, plusieurs expositions présentées et mises en circulation à travers le Québec (Mémoire objective, mémoire collective. Photographies de Maurice Perron et Denis Juneau. Ponctuations, Nature des choses). Outre les essais et entrevues publiés dans les catalogues accompagnant les expositions réalisées, ses écrits ont été diffusés dans les revues Etc.Montréal et Spirale. Depuis deux ans, elle collabore étroitement avec le Centre d'art et de diffusion CLARK en tant que rédactrice et coordonnatrice des publications. Depuis l'automne 2003, elle fait également partie du comité de rédaction de la revue ESSE arts + opinions.

  • Exposition de groupe
Valeurs (Huit artistes montréalais à la 11e Biennale d’arts visuels de Pancevo)

EXPOSITION /
29 MAI AU 15 JUILLET 2004