• English
  • Français
  • MARYSE LARIVIÈRE | WILD IS THE WIND
    MARYSE LARIVIÈRE | WILD IS THE WIND
 

Maryse Larivière poursuit son exploration de la notion d'intimité et des rapports humains dans l'expositionWild Is the Wind dont les œuvres ont été réalisées récemment pendant une résidence d'artiste en France. 

Les vidéos et la série photographique grand format de cette exposition présentent des couples, tantôt seuls, tantôt au milieu d'une foule. Des hommes et des femmes enlacés dansent à contretemps sur une musique bruyante. Ils parlent doucement à l'écart de l'activité frénétique qui les entoure pendant une partie de soccer. Ils s'étendent dans un parc baigné de soleil. Bien qu'indifférents à leur environnement, ils prêtent une attention constante à leur partenaire. Cette sollicitude reflète la relation du regardant à l'image et trouble son apparente banalité.

Le caractère décontracté voire presque nonchalant de ces images suggère la spontanéité de la photographie instantanée bien qu'il s'agisse de mises en scène délibérées qui s'apparentent davantage à l'artifice et à la fiction. Cette distorsion volontaire perturbe stratégiquement la littéralité conventionnelle de l'inscription photographique tout en stimulant l'interprétation. Elle renvoie aux préoccupations thématiques de ce travail et souligne la charge érotique, pour ne pas dire le côté voyeur de tout regard posé sur une image. Dans ces œuvres au point de vue étrange sur les rôles entre les sexes, sur les rapports entre les êtres et leurs limites fluctuantes, et sur les formes les plus personnelles de la convivialité - vivre et vivre ensemble - cette charge semble devenir une force à partager qui est, paradoxalement, plus agréable que contraignante.

Wild Is the Wind, tout en traitant de la relation, crée un espace pour la relation entre ses modèles et, plus curieusement, entre ses images et le monde, ce qui est à dire, essentiellement, avec nous.

Texte Peter Dubé
Traduction Nathalie DeBlois

Maryse Larivière est une jeune photographe montréalaise. Elle offrira un nouveau corpus orienté sur trois thèmes : les (auto)portraits désirants, la vulnérabilité des garçons, la proximité des couples. Elle présentera une série d'images de grands formats dont une majorité des contenus auront été captés par différentes personnes aux prises avec leur propre désir de représentation, avec leur propre image d'eux-mêmes. Maryse Larivière vient d'être sélectionnée pour séjourner au célèbre programme de résidence de Villa Arson.

Maryse Larivière est artiste et commissaire. Elle détient un baccalauréat en arts visuels l'Université Concordia et elle a présenté son travail dans des expositions individuelles et collectives dans plusieurs galeries et centres d'artistes, parmi lesquels Skol et ISEA2004 (Finlande). Elle a récemment effectué une résidence d'artiste à la Villa Arson (France).

Salle 2
  • MARYSE LARIVIÈRE
WILD IS THE WIND

EXPOSITION /
9 MARS AU 22 AVRIL, 2006