Détail de "Spectres of the Subterranean (Part I): Rhymes and Songs for the Oil Minister". Photo : Paul Litherland.

Détail de "Spectres of the Subterranean (Part I): Rhymes and Songs for the Oil Minister". Photo : Paul Litherland.

Sanaz Sohrabi et Cameron Hu en conversation

Conversation en ligne /
mercredi 17 novembre, midi à 13h
(lien zoom ci-dessous)

Le 17 novembre prochain, prenez part à une conversation (en anglais) organisée dans le cadre de l’exposition de Sanaz Sohrabi, Hiding in Plain Sight: Archives of Oil (présentée jusqu’au 27 novembre). Lors de celle-ci, Sohrabi et Cameron Hu exploreront de quelle manière le pétrole a façonné la culture, la pensée et les pratiques anticoloniales dans le sillage turbulent de la Seconde Guerre mondiale. Sanaz Sohrabi a mené des enquêtes archivistiques portant sur le nationalisme iranien des ressources et sur la mobilisation anticoloniale dans les histoires régionales et mondiales de l’économie du carbone et de la solidarité transnationale. À la lumière de ces enquêtes, Sohrabi et Hu réfléchiront aux héritages ambivalents du nationalisme postcolonial des ressources. 

Cameron Hu est un anthropologue du capitalisme technoscientifique et de l’empire libéral. Par l’entremise de son travail ethnographique et historique, il explore la géopolitique des multinationales du pétrole, les disciplines des sciences de la Terre et les grammaires libérales de l’historicité, de l’action et de la finitude. Il a publié de nombreux articles sur des plateformes de théories sociales, d’études scientifiques, de critiques d’art et d’architecture, et des oeuvres littéraire de non-fiction. De pair avec le collectif LiCo, il produit des œuvres de fiction et des films, dont sa plus récente vidéo, This Extraordinary Rock, présentée au Het Nieuw Instituut de Rotterdam et au Smart Museum de Chicago. Cameron a obtenu un doctorat en anthropologie à l’Université de Chicago en 2021. Il est actuellement boursier postdoctoral à l’institut Konrad Lorenz à Vienne. Il est sur le point de compléter un ouvrage intitulé Knowing Destroying : The Geopolitics of Fracking and the Metaphysics of Imperialism.