Alisha Piercy est une auteure, artiste et restauratrice de peinture, elle vit et travaille à Montréal. Sa pratique touche l’écriture de poèmes et de nouvelles, la réalisation de dessins performatifs de grands formats, la photographie et la création de livres-objets. Les thèmes qu’elle explore abordent les conditions de l’aliénation et de la survie, elle sonde de même les positions adoptées par les rebelles et les romantiques pour réinventer la culture. Ses projets se manifestent à travers divers médias, mais prennent essentiellement racine dans l’écriture. Son travail récent d’écriture et de dessin, a vu émerger un personnage qu’elle appelle « The driftheart », le cœur à la dérive.

Comment nommer ce hors la loi, le clandestin sans papiers pour le nouveau pays qui erre la tête pleine de rêves et de voyages ? Le naufragé : couler, submergé. Une épave flottante qui rêve d’une autre vie, quelle vie, et qui arpente les rues de la ville la nuit avec une lampe de poche à la recherche de la mer.*

Anciens membres